Langue

Malgré l’embellie concrétisée par des chiffres positifs, un record de 60 milliards d’euros à l’exportation en 2014 et un PIB en croissance prévisible de 2,7% cette année, le marché du travail est encore en souffrance en Catalogne du Sud. Le territoire compte actuellement 400.000 emplois de moins qu’avant la crise, selon le syndicat Union Générale des Travailleurs (UGT). Son secrétaire à la politique syndicale, Camil Ros, dénonçait ce 26 août la grande tendance au travail temporaire, passé de 82% à 87% du total en l’espace de 8 ans. La Catalogne crée donc de l’emploi, mais les conditions ont changé. Un rapport de l’UGT portant sur la période 2007-2015 observe également que les emplois industriels glissent vers les services, plus précaires. Le syndicat réfute le regain : «avec des recrutements plus temporaires, plus partiels et plus courts qu’il y a 8 ans, il n’y a pas de reprise économique».

Partager