Langue

Lors d’un petit déjeuner de presse tenu hier, Joan Fausto Martí, le président de la fédération des organisations patronales de Girona (FOEG) a fait part de l’extrême inquiétude des entrepreneurs de la région face à la crise bancaire qui touche l’Europe, en appelant en particulier les banques à libérer rapidement des liquidités vers les entreprises, sous peine de graves problèmes d’ici la fin de l’année. Pour ce décideur, « si l’on tarde trop, le feu aura brûlé toute la maison ». Très alarmiste, M. Fausto Martí a fait état de ses observations selons lesquelles certaines entreprises qui ne disposent même plus de liquidités pour licencier leurs employées. Il a également rendu compte que, dans la situation actuelle, « Il n’est pas viable pour une entreprise en crise de payer les 45 ou 20 jours » légaux aux employés dont ils elle se voit obligée de se séparer. Le patron des patrons de Girona a annoncé en outre le lancement par son organisation d’études précises sur tous les secteurs de l’entreprise à Girona, dont les conclusions seront livrées aux gouvernements catalan et espagnol pour « analyser comment nous en sommes arrivé à cette situation de crise ».

Partager