Langue

Le centre commercial « Salanca » inauguré le 2 avril dans les périmètres de Claira et Rivesaltes, au Nord de Perpignan, réunissant en un seul site 65 boutiques d’habillement pour majorité, contre une vingtaine auparavant, comportera une suite. Cet ensemble développé par le groupe français d’investissement immobilier Klepierre, est en réalité une composante du programme « Cap Roussillon », officiellement relancé ce mercredi 22 mai par la Société Centrale des Bois et Scieries de la Manche (SCBSM). Cette puissance structure foncière, cotée en bourse, endosse l’extension des surfaces commerciales de ce secteur, situé en bordure de l’autoroute A9. Les chantiers ont débuté, afin de reconditionner certaines parties de ce pôle commercial également géré par la société Carrefour Property.

19.000 m2 de commerces l’été 2014

Depuis Paris, dans un communiqué détaillé, la SCBSM annonce un « projet majeur », fruit d’une « restructuration lourde et d’extension de l’ensemble commercial Cap Roussillon », partie intégrante du « pôle commercial de Claira-Rivesaltes ». Ce programme à capitaux du Nord, d’un montant de 4,5 millions d’euros, prend pour base les 14.000 m2 de surfaces dont la SCBSM est propriétaire depuis 2007. L’agrandissement prévu débouchera sur 19.000 m² de commerces, correspondant à 35 % de surface supplémentaire ajoutés aux enseignes Aubert, la Grande Récré, Boulanger, Decathlon, La Halle ou encore Electro Dépôt, aux côtés du multiplexe de cinéma Méga CGR et du Grand Circuit du Roussillon. L’été 2014, cette zone commerciale, qui accumule les enseignes de restauration rapide McDonald’s, Quick et KFC, tout en abritant Pizza del Arte et Buffalo Grill, aura changé de physionomie et donnera lieu à un nouveau retail-park. Cette destination de proximité, ou de tourisme commercial pour la clientèle résidant à distance modérée, pourra rivaliser avec Gran Jonquera, le nouvel opérateur commercial dont l’ouverture suscite une affluence insoupçonnée.

Partager