Langue

A l’issue de long chantiers lancées cette année 2011, deux évènements commerciaux seront dans l’actualité en 2012 et 2013, entre les plaines du Roussillon et l’Empordà. La zone commerciale de la commune de Claira, « Espace Roussillon », proche de l’autoroute A9, au Nord de Perpignan, sera portée à 21.000 m2 et emploiera 600 personnes. Le lancement des travaux d’agrandissement, prévu ce vendredi 7 janvier, concerne une nouvelle galerie pour le centre commercial Carrefour et un nouveau parc d’activités commerciales. Ce sont ainsi 70 enseignes, dont Darty, Picard et Kiabi, qui seront présents sur le site, invité à devenir une sentinelle de l’entrée Nord du Pays Catalan, mais aussi, en sens inverse, un repère de la sortie Nord de la Catalogne, parfaitement visible depuis les axes de communications, dont la ligne ferroviaire à Grande Vitesse. L’aménagement de cette future zone est financé par la communauté de commune Salanque-Méditerranée, à hauteur de 1,8 million d’euros. La stratégie de ce projet est d’attirer en masse les habitants du Roussillon et de la Narbonnaise, dans le cadre d’une redistribution des pôles d’attractivité commerciale favorisée par l’abolition des distances.

Mais 50 km au Sud, la société privée Ainalita a amorcé ses travaux en vue d’inaugurer au printemps 2013 un « Centre Empordà » composé d’une centaine de boutiques, sur 30.000 m2. Adidas, Sony, plusieurs parfumeurs et bijoutiers, ont déjà signé pour disposer de murs, au sein d’un vaste complexe installé à La Jonquera, qui assurera sa publicité sur un concept de prix cassés. Lancé par l’entrepreneur Antonio Escudero, père de supermarchés qui portent son nom, cet espace sera composé de deux bâtiments interconnectés, sur 10.000 m2, voisins d’un parking de 700 places, pour moitié souterrain. Notoirement visible de l’autoroute AP7, cette concentration de produits bien plus mondialisés que ceux du projet du Roussillon pourrait faire mouche auprès de « 6 millions d’habitants, dont « 95% de Français », selon son promoteur. Celui-ci vise en effet un espace dénué de frontières et s’appuie sur la volonté du consommateur, qu’il souhaite retenir sur place toute la journée. Selon l’idée de M. Escudero, un nouvel hypermarché conventionnel, une zone de loisirs et un centre d’informations touristiques piloté par le Gouvernement de Catalogne, seront attenants aux premiers 10.000 m2.

Cette dernière réalisation, qui devrait satisfaire les familles et employer 500 personnes, constituera une nouvelle avancée vers la concurrence entre les territoires. Ce futur centre commercial de La Jonquera devrait d’ailleurs aussi ponctionner la clientèle de La Roca Village, autre espace outlet international, situé 120 km plus au Sud, fréquenté à 40% par une clientèle française. Parmi les autres points de bataille entre le Roussillon et l’Empordà figure l’implantation du géant du meuble en kit Ikea. Son arrivée, à Perpignan ou à La Jonquera, est une information significative attendue en 2011.

Partager