Langue

Plusieurs grands acteurs du secteur de la logistique et des transports des régions du Roussillon et de l’Empordà se sont livrés à un échange d’intérêts inédit, ce vendredi 20 janvier à Perpignan, sur l’invitation du think tank Opencat. Les participants ont eu l’occasion de confronter leurs analyses et leurs stratégies lors d’une conférence-débat intitulée “Saint-Charles et Vilamalla, complémentaires ou adversaires ?” vouée à préfigurer un nouveau cadre de coopération lié au futur Corridor ferroviaire Méditerranéen. L’amphithéâtre de l’Hôtel d’agglomération Perpignan Méditerranée a accueilli cette rencontre, lors de laquelle a été passée au crible la dualité entre le Marché International Saint-Charles de Perpignan et le futur site logistique Logis Empordà, en cours d’aménagement aux abords de Figueres, dans les communes de Vilamalla et El Far d’Empordà. Le laboratoire à idées Opencat, engagé à définir la compétition européenne à venir sur un espace géographique que son Président, Vincent Dumas, définit volontiers comme “eurocatalan”, avait convié cinq personnalités : M. Ricard Font, directeur général des Transports et de la Mobilité du gouvernement de Catalogne, M. Santiago Garcia Milà, sous-directeur du Port de Barcelone, M. Romain Grau, Vice-Président de Perpignan Méditerranée délégué au secteur logistique, M. Georges Jordan, Président de la plateforme du Grand Saint-Charles de Perpignan et M. Léopold Médina, en représentation du Marché International Saint-Charles. MM. Font et Grau se sont rejoints sur l’idée selon laquelle la géoéconomie européenne… Lire la suite

Partager