Langue
La Clau
« Matière grise » pour le Languedoc, et « chalets » pour le Roussillon
Langue

La première assemblée plénière du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, ce mardi à Montpellier, a été l’occasion de présenter les grands investissements du second mandat du président Georges Frêche, qui bénéficieront d’un budget minimal de 22 millions d’euros dans le cadre du budget supplémentaire. Pariant sur « l’excellence touristique », par un doublement du budget du tourisme, la mission fixée par l’exécutif régional comporte pour les Pyrénées-Orientales un renforcement de la « filière tourisme de nature », résumée par le programme « Huttopia ». Ce projet, qui associe le tourisme à l’environnement et aux énergies renouvelables, concerne l’implantation de chalets en location sur plusieurs sites naturels du Pays Catalan. Mais la stratégie régionale de promotion de la « matière grise », aussi annoncée en session, privilégie le Languedoc, par un autre doublement des crédits, notamment sur la nouvelle Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes et les Centres hospitaliers universitaires (CHU) des deux mêmes villes. Le but en est de faire émerger un « pôle d’excellence de formation médicale à vocation internationale en Languedoc-Roussillon ». Par ces deux axes disparates, la Languedoc-Roussillon souhaite « gagner la bataille de l’emploi ».

Partager

Icona de pantalla completa