Langue

Le Mobile World Congress, congrès mondial de la téléphonie mobile, prévu du 24 au 27 février à Barcelone, accueillera cette année le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, le jour de son inauguration. Le très médiatique créateur du plus populaire des réseaux sociaux, quoi effectuera une intervention thématique adressée à un public trié sur le volet, confirme la peopolisation d’un rendez-vous, que la capitale catalane organise tous les ans jusqu’en 2018. L’autre invité à réputation mondiale en sera Jan Koum, créateur de l’application WhatsApp, qui menace l’existence même du SMS, tandis que les sociétés Google, Microsoft, Nokia, Samsung et Vodafone y signeront une nouvelle participation, assortie d’annonces d’envergure planétaire.

Le Mobile World Congress, dont la fréquentation professionnelle progressera de 8% par rapport à son édition 2013, pour atteindre 75.000 assistants et 1800 entreprises, comportera 356 millions de retombées directes pour la ville. L’espace d’exposition et d’interventions réservé par la Foire de Barcelone à cette fourmilière technologique, stratégique et hautement économique est composé de 98.000 m2. Par ailleurs, les organisateurs ont annoncé le 16 janvier la présence de 145 délégations étrangères officielles, et celle de « nombreux chefs d’Etat ».

Partager