Langue
L’Université de Perpignan voyage au Kazakhstan avec François Hollande
Langue

L’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) seconde le Président de la République, François Hollande, en visite stratégique au Kazakhstan, ce vendredi et ce samedi. Ce séjour doit renforcer les relations nouée en 2011 par le campus du Roussillon avec plusieurs homologues de l’ancienne république soviétique. Ces liens, qui concernent la formation d’enseignants du second degré et l’apprentissage du français, ont été établis avec l’Institut pédagogique de Kostanay, l’Université de Qaraghandy E.A. Bouketov, l’Université Nationale Pédagogique Abaï d’Almaty et l’Université privée Kazakhe-Russe d’Astana.

Un campus actif au Kazakhstan

L’UPVD, figurant parmi les « universités françaises les plus actives au Kazakhstan », selon sa direction, s’intègre à une liste d’établissements d’enseignement supérieur français représentés aux côtés du chef de l’Etat. Son vice-président aux relations internationales, Jean-Louis Marty, assure cette charge. Cette visite comporte la signature de nouveaux accord, avec l’Université Pédagogique des femmes d’Etat Kazakh, l’Université de la Caspienne et l’Université Nationale pédagogique d’Abaï. Le Kazakhstan, indépendant depuis 1991, est un pays de 18 millions d’habitants, dont les langues officielles sont le kazakh et le russe.