Langue

L’engagement économique de l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) s’affirme depuis le 14 novembre par un Diplôme Universitaire Créateur et Repreneur d’Entreprise, pour le soutien des projets. « Les outils, méthodes et stratégies indispensables », sont livrés, précise l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE), Ecole universitaire de management. Pour toucher la réalité économique, des cours sont dispensés avec l’Union pour les Entreprises des Pyrénées-Orientales (UPE 66), rajeunie ces derniers mois. L’IAE proposait déjà une licence et un doctorat en économie et gestion avec spécialités management, commerce international, métiers de la banque et de l’assurance et gestion des affaires maritimes. Mais l’UPVD insiste, avec une journée « Entrepreneur étudiant : reprendre c’est entreprendre », ce jeudi 20 novembre. Près de 40 % des entreprises de 10 à 20 salariés exigeant un successeur d’ici 2019, elle souhaite la « mobilisation des étudiants en faveur de la reprise ». Une méthode pragmatique inclut les témoignages de jeunes repreneurs et des évaluations de risques, avec la participation de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-ORientales, de l’UPE 66, de la CGPME 66, de banques et de consultants.

L’entreprise Smile i Bac, un bébé universitaire qui marche

L’entreprise « Smile is Bac », fondée au printemps dernier après avoir germé dans le campus du Roussillon, annonce une avancée. Cette petite société fondée per les frères Frédéric et Wilfried Dietrich assure des révisions au Bac encourageantes, en offrant des bons de réductions commerciales. Cette méthode peut dépasser les manuels imprimés, car elle a été directement pensée pour le web. Cet automne, Smile is bac renforce sa marque « Smile is Bac éducation » et le concept « Baccalauréat numérique », avec une option de rédaction online permettant d’envoyer les copies par mail. « Smile is Bac Sport », compétition de vidéos amateurs online notées par les utilisateurs du site, s’ajoute au dispositif.

Partager