Langue

L’entrée de l’économie réelle dans le cadre universitaire se concrétise à Perpignan, par la présentation officielle, ce mercredi, d’une fondation tout à fait nouvelle en Pays Catalan. Cette formule, déjà en vigueur dans onze autres établissements du territoire français, permet à l’Université de Perpignan d’accueillir le Crédit Agricole Sud Méditerranée, seul et unique co-fondateur de la structure, en qualité de mécène privé, en vertu de la loi du 10 août 2007 relative aux Libertés et Responsabilités des Universités (LRU), qui prévoit d’ici 2013 l’autonomie budgétaire des universités de l’hexagone. Seule à s’engager, parmi une centaine d’entreprises sollicitées, la banque, aujourd’hui la seule dont le siège social est à Perpignan, est le premier employeur privé du département des Pyrénées-Orientales. Elle pourra, par une participation de 150.000 euros possiblement affectés au domaine de la recherche scientifique, suggérer des orientations à la direction de l’Université nord-catalane, dont le président, Jean Benkhelil, s’est positionné dès 2007 en faveur d’une autonomie de fonctionnement, en place dans l’ensemble de l’Union Européenne. L’établissement, qui fait sauter le verrou du tabou économique pour se développer face à ses concurrentes de Montpellier et Girona, use désormais du slogan ambitieux « L’esprit de la réussite ».

Partager

Icona de pantalla completa