Langue

L’Université de Girona confirme son internationalisation, en annonçant à l’occasion de la rentrée la présence de 5 nouveaux projets d’entreprises en son sein. Par un programme intitulé « Develop your talent« , son Parc Technologique et Scientifique épaule les entreprises qui démarrent, ou celles qui débutent leur activité en Catalogne. Ce mode de connexion entre l’enseignement et l’économie, lancé en partenariat avec la Députation de Girona, qui correspondrait peu ou prou à un Conseil Général Français, a pour vocation d’attirer dans la région les initiatives novatrices, valorisantes, et créatrice d’emplois. Des locaux sont proposés pendant 18 mois, avec la promesse d’emplois créés sur le territoire. Selon le directeur du Parc, Pere Condom, “ce programme rend évident le fait que notre parc peut assumer le rôle de pôle d’attraction et de projection du talent mondial”.

Parmi les dernières entreprises accueillies figure la société russe Aquaeca, qui développe une machine capable d’améliorer la conservation de denrées alimentaires en utilisant de l’eau et du sel. Son directeur de développement, Dmitrii Vinogradov, assure avoir déjà suscité l’intérêt d’une entreprise française spécialisée dans la fabrication de pain, dans le cadre d’une mise en réseau des compétences et des complémentarités. Au total, 9 des 75 entreprises hébergées sont internationales, à l’instar d’une autre, JO’M, en provenance d’Afrique du Sud, centrée sur la production de cosmétiques naturels, ou encore i2 Research, une industrie agrochimique britannique penchée sur les insecticides. Le Parc technologique de Girona est également le siège de l’entreprise Frogbus, connue en Roussillon par la mise en place de lignes de bus directes entre Perpignan et l’aéroport de Girona.

Partager