Langue

Le sévère « classement de Shanghai », qui établit tous les ans un palmarès des 500 meilleures universités du monde, place l’Université Autonome de Barcelone (UAB) en première position des établissements du territoire espagnol. Ce campus, qui occupe le 202e place, est immédiatement suivi par l’Université Autonome de Madrid, tandis que l’Université Complutense, également madrilène, intervient en 207e position. L’Université de Barcelone (UB) est placée plus loin, tandis que les premiers établissements français sont Pierre et Marie Curie (Paris VI), en 37e position, Paris Sud (XI), au 39e rang mondial, puis l’Ecole Normale Supérieure, en 71e place et l’Ecole Polytechnique, 212e. Le palmarès asiatique, officiellement « Academic ranking of world universities », communiqué ce 15 août, place en toutes premières places mondiales les universités américaines de Harvard, Standford, California-Berkeley et Massachusetts Institute of Technology, suivies de l’université britannique de Cambridge. Les critères retenus pour ce classement sont le nombre de publications universitaires dans les magazines internationaux de prestige et de citations des travaux de leurs chercheurs. Le nombre de Prix Nobel et de médaillés Fields, spécialisés dans les mathématiques, donnant des cours dans les établissements, fait aussi partie des paramètres.

L’Université Autonome de Barcelone a son bureau à Shanghai

Sans relations de cause à effet, l’Université Autonome de Barcelone a ouvert en 2008 un bureau dans le centre de Shanghai, afin d’assouplir les échanges avec les universités chinoises. Cette représentation, la première du genre dans l’empire du Milieu pour un campus ibérique, attire depuis les talents chinois, étudiants et chercheurs, en Catalogne.

Partager