Langue

En attente de la confirmation du tracé définitif de la ligne à Très Haute Tension (THT) entre le Nord et le Sud des Pyrénées, communiqué ce mardi 24 mars, l’Union européenne a confirmé officiellement hier soir sa décision d’augmenter le budget de l’interconnexion électrique, qu’elle souhaite accélérer dans sa réalisation, pour une ouverture en 2013. L’aide communautaire, destinée à accélérer les travaux, sera distribuée à parité entre les deux États, qui devaient recevoir 150 millions selon une première annonce qui avait surpris les acteurs concernés, le 28 janvier. Cette hausse d’enveloppe financière approuvée par l’Union est fixée à 225 millions, d’après une information confirmée par le secrétaire du gouvernement espagnol pour l’Union européenne, Diego López Garrido, dans le cadre des conclusions adoptées lors d’un repas auquel ont participé les chefs d’état et de gouvernement de l’Union, dans le cadre du Conseil Européen de printemps. Selon le délégué ibérique, l’Europe conçoit désormais que la THT est une infrastructure «stratégique», plus généralement incluse dans un plan général qui comprend également d’un investissement accru sur l’interconnexion de gaz entre les territoire français et espagnol, vers le Maghreb.

Partager

Icona de pantalla completa