Langue

Le chantier de modernisation et d’agrandissement des installations du Stade Gilbert Brutus de Perpignan, affecté aux Dragons Catalans, s’apprête à recevoir une nouvelle enveloppe, dans le cadre d’une convention établie entre la Ville de Perpignan et l’Etat. Ce jeudi, au salon VIP du Club House du stade, le président du club, Bernard Guasch assistera à la signature d’un document relative à l’attribution d’une subvention d’Etat, dans le cadre du Fonds National d’Aménagement et Développement du Territoire (FNADT). Le maire UMP de Perpignan, Jean-Marc Pujol, et le préfet des Pyrénées-Orientales, Jean-François Delage, s’engageront ainsi à hauteur de 500.000 euros, afin de participer au bouclage du budget . Depuis avril dernier, dans l’élan des succès des Dragons Catalans, qui restent à confirmer, une opération de révovation globale, de 8 millions d’euros, a été ouverte, en partenariat avec la Mairie de Perpignan, le Conseil Général des Pyrénées-Orientales et la Région Languedoc Roussillon. Les travaux, qui se poursuivent actuellement, portent sur la création d’une nouvelle tribune apte à recevoir 2500 places assises, de plusieurs bodégas, d’une brasserie et d’une boutique des Dracs qui proposera le merchandising aux couleurs du club. L’enceinte, située dans le quartier du Vernet, disposera également de nouveaux bureaux administratifs et d’un salon panoramique. A l’issue du chantier, le stade, propriété de la Ville de Perpignan, pourra accueillir 10.460 places, dont 7860 assises. A quelques centaines de mètres, dans le même quartier, le Stade Aimé Giral, consacré à l’USAP, dispose de 14.500 places.

Partager

Icona de pantalla completa