Langue

L’économie espagnole reculera cette année de 9,2% et le chômage montera à 19% en raison du Covid-19 et du confinement, selon le gouvernement central. Ce 1er mai, la ministre de l’Economie, Nadia Calviño, a estimé que le déficit de l’Etat atteindra 10,3%, contre 2,5% en 2019, le pire résultat depuis 2012. La dette des services de l’Etat, à 95,5% l’année dernière, devrait se hisser à 115,5% cette année, suite à un manque à gagner de 25.7 milliards d’euros.

Une croissance de 6,8 % l’année prochaine ?

D’après la banque d’Espagne, il s’agit pour le pays du choc économique le plus important depuis la Guerre civile (1936-1939). La pandémie de Coronavirus devrait cependant être suivie d’une reprise immédiate, assortie d’une croissance de 6,8% en 2021. L’exécutif de Pedro Sánchez prévoit une réduction du chômage à 17,2% dès la même année.

Partager