Langue

Le chômage a augmenté d’un million de personnes en 2008 en territoire espagnol, dépassant ainsi la barre des trois millions, selon une annonce effectuée hier par le Ministère du travail espagnol. En décembre, le nombre de sans emploi supplémentaires a atteint 139.694 homme et femmes, l’année se soldant par une augmentation spectaculaire de 47%, soit 999.416 personnes au chômage, avant l’année nouvelle, qui devrait être «très difficile» selon le gouvernement espagnol. Ces mauvais chiffres, que l’on observait plus depuis 1996, donnent des équivalences inquiétantes en Catalogne Sud, où l’année s’est refermée avec 423.232 personnes au chômage, soit 59,24% de plus qu’en 2007, dans un dépassement certain du pourcentage espagnol. En décembre, le nombre de chômeurs déclarés sur le territoire atteignait les 20.396. Conformément aux évidences, les secteurs le plus affectés par le chômage, suite à la crise, sont le BTP, les services et l’industrie, dans cet ordre d’importance. Le profil des nouveaux chômeurs des territoires sous administration espagnole correspond à 70% à un homme, âgé de plus de 25 ans, précédemment employé dans le bâtiment et et les services. En 2008, au sein de la population étrangère, la montée du nombre de chômeurs a atteint le volume impressionnant de 93,8%.

Partager

Icona de pantalla completa