Langue

Le dossier de la réalisation de la Ligne de Haute Vitesse entre Perpignan et Barcelone, attendue en 2014, rencontre une nouvelle embûche, qui s’ajoute au retard issue de la perforation du sous-sol barcelonais. Cette fois-ci, le problème survient plus au Nord, la création des tunnels du TGV sous la ville de Girona, d’une longueur de 3,6 km, prévue dès à partir de ce mois d’octobre, ne commencera qu’à la fin du mois de mars 2010. Ce retard de six mois est dû au transport d’un tunnelier géant, d’un poids de 2000 tonnes, appelé « Gerunda », actuellement présent en Allemagne, en cours d’acheminement jusqu’au chantier, via le port de Barcelone. Ce mercredi matin, le président de la société publique espagnole «Administrateur de Infraestructuras Ferroviarias» (ADIF), Antonio González, de passage dans la zone de Mas Xirgu de Girona, où est prévu le démarrage de la perforation, a précisé que l’imposant matériel, transporté par camion, arrivera à la fin de cette année et sera opérationnel, après montage, en janvier 2010, mais devra être soumis à une période d’essais. ADIF garantit cependant que ce retard n’affectera pas les délais d’exécution des travaux, finalisés en en septembre 2010.

Partager

Icona de pantalla completa