Langue

La crise qui frappe le marché ‘immobilier atteint des niveaux inédits dans la région de Girona, où les ventes de logements ont chuté de 34% en un an, précisément entre les mois de juin 2008 et 2009, tandis que pour l’ensemble du sud de la Catalogne les transactions ont baissé, plus modestement, de 23,75%. Sur la base de données communiquées ce mercredi par l’Institut National de la Statistique espagnol (INE), ce mouvement de recul, directement perçu par nombre de citoyens, represente 25% sur l’ensemble de l’Espagne. En juin 2009, dans la province de Girona, formée de sept microrégions nommées Gironès, Alt Empordà, Baix Empordà, Garrotxa, Ripollès, Cerdanya et La Selva, 476 logement ont été commercialisés, maisons et appartements confondus, contre un volume de 724 vendu en juin 2008. Cette situation, qui concerte tout à la fois le logements neuf et le logement ancien, est, en termes de gravité, la deuxième de la Catalogne du Sud, où la province de Lleida se classe au premier rang avec une baisse de 46%, tandis que les ventes ont chuté à Tarragone 29%, et de 18% dans la province de Barcelone.

Partager

Icona de pantalla completa