Langue

En 2013, l’Espagne s’est assuré une fréquentation record de 60,6 millions de touristes étrangers, soit une hausse de 5,6 % par rapport à 2012, selon les chiffres publiés le 21 janvier par le ministère espagnol de l’Industrie. En proie en 2008 aux difficultés de son secteur économique touristique, le pays a ainsi retrouvé sa position de n°3 sur la liste des destinations mondiales, derrière la France et les Etats-Unis, mais devant la Chine. Mais une étude intitulée Egatur, publiée le 27 janvier par le même ministère, signale une dépense totale de 59,08 milliards d’euros, autre record, signifiant une hausse de 9,6%, illustrée par 109 euros quotidiens par personne, pour un total de 976 euros par séjour. La montée en gamme du tourisme espagnol, fruit d’une stratégie entamée peu avant la crise, semble trouver sa traduction concrète.

14 milliards d’euros en Catalogne

Par nationalités, en 2013, les Nordiques ont déboursé en Espagne 19,4% de plus, les Français 17,9%, les Allemands 7,9% et les Britanniques 7,8%. Parmi cette manne vacancière, la Catalogne, destination leader du territoire espagnol, a accompli 23,7% de la dépense totale, équivalant à 14 milliards d’euros, correspondant à un gain de 13,4% en un an.

Partager

Icona de pantalla completa