Langue

Le Musée Dalí de Figueres a accueilli ce lundi une oeuvre emblématique du maître ampourdanais, créée en 1994, visible à partir de ce mercredi, et propriété du Musée Thyssen-Bornemisza de Madrid. Ces dernières années, le partenariats nouée par la Fondation Dalí avec les centre d’art les plus prestigieux permet des échanges et des prêts d’oeuvres majeures de Salvador Dalí, comme celle-ci, dénommée populairement « Les tigres », en séjour jusqu’au 2 mai à Figueres. Ce tableau, officiellement baptisé «Rêve causé par le vol d’une abeille autour d’une grenade une seconde avant son réveil», elle illustre la période américaine de l’artiste, de 1940 à 1948, lors de laquelle il a donné corps à son personnage médiatique, avant de déclarer« Ma gloire surréaliste ne valait rien. J’aurais dû alors greffer le surréalisme sur la tradition. Mon imagination aurait dû redevenir classique». Cette huile présente en arrière-plan un paysage du site de Portlligat, à Cadaqués, où se trouve la plus mythique des résidences de Salvador Dalí. Précisément, ce site ouvre les portes au public ce mardi 9 février, un mois avant la date habituelle, vu la grande demande de visiteurs. Ce lieu de création d’oeuvres déterminante de Dalí pourra être visité jusqu’au 6 janvier 2011, avant une nouvelle et brève fermeture hivernale.

Partager