Langue
La Clau
Les thermes d’Amélie-les-Bains se relancent avec une image rajeunie
Langue

Les thermes d’Amélie-les-Bains-Palalda, fermés en mars 2020 lors de la période de montée en flèche de l’épidémie de Covid-19, rouvrent leurs portes jusqu’au 17 décembre 2022. Après une parenthèse recommandée par l’Agence Régionale de Santé “Occitanie”, provoquant un véritable choc économique, le plus célèbre des lieux du genre dans la région du Vallespir espère reconquérir rapidement une clientèle qui souhaite s’offrir des soins de santé. Mais surtout, en regardant plus loin, il dépoussière durablement son image. Le site conserve ses fondamentaux composés par les cures conventionnées et autres vertus classiques généralement associées à la maladie et aux publics âgés, comme le traitement de l’arthrose, des rhumatismes dégénératif, des raideurs articulaires, de l’endométriose ou encore des syndromes algiques et post-opératoires. Mais il ajoute à son offre celle du wellness, davantage associé au bien-être pour celles et ceux qui jouissent d’une parfaite santé et souhaitent se faire du bien. Des spécialités aux formulations suggestives sont ainsi proposées, dont les “mini-cures slow nature” et “slow sport”, nous détaille sa direction.

Les cures ne sont pas que pour les retraités

La nouvelle formule développée par les thermes d’Amélie se veut dynamique, elle s’adresse aux actifs empêchés de suivre une cure durant leurs congés. Cette petite révolution au sein de l’établissement, appelée “spécial actifs”, a de quoi rajeunir le public et l’image des thermes. Cette nouvelle approche est proposée du 28 mars au 21 avril 2022 puis du 26 octobre au 22 novembre, sera accessible de 17h à 21h30.

1000 enfants par an

La connotation vieillotte des cures thermales est elle-même dépassée, car la station d’Amélie-les-Bains est aussi un spot réputé pour les cures thermales adressées aux enfants. Les conditions de soins prodigués permettent d’éviter les rechutes d’affections oto-rhino-laryngologiques (ORL) pédiatriques. Chaque année, près de 1000 enfants de 9 mois à 16 ans suivent une cure dédiée, basée sur l’aérosol thérapie, une  technique de fragmentation de l’eau thermale en fines particules.

Une respiration économique de premier plan

La station thermale d’Amélie-les-bains-Palalda, membre de la Chaîne thermale du Soleil, représente 200 emplois directs et environ 800 emplois induits. Sa relance signifie un regain d’activité pour la commune, autour des thermes romains, classés monuments historiques, dotés d’une voûte du IIe siècle et disposant de 7000 m² consacrés aux soins, et des thermes du Mondony, construits en pierre coquillière blonde, sur une surface de plus de 18 000 m².

Partager

Icona de pantalla completa