Langue

La commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) des Pyrénées-Orientales, réunie le 13 février à Perpignan, a approuvé la nouvelle mouture du projet « Comteroux ». Cet ancienne fabrique-magasin implantée route d’Espagne est inactive depuis 2012. Ses élans de reconversion ont été stoppés en 2016 et 2017 par la commission nationale d’aménagement commercial (CNAC), qui a le dernier mot. Pour que le projet passe, ses promoteurs ont réduit la surface visée à 8 710 mètres carrés. La CDAC a aussi accepté l’extension d’une surface «Intermarché», de 2 375 m² à 2 835 m², dans la commune de Saint-Estève. Pareillement, une enseigne ALDI, dévolue au commerce alimentaire à prix modérés, est autorisée à porter à 1112,9 m² sa surface actuelle, de 791 m², dans la commune de Bourg-Madame. Son concurrent Leader Price, propriété du groupe Casino, pourra s’agrandir à Cabestany en passant de 653 m² à 1 094 m² à l’issue de travaux d’extension.

Davantage de m² de supermarché à Perpignan

La CDAC, coresponsable objectif de l’assèchement social des coeurs de ville, par un phénomène d’atrophie des périphéries, unique au monde, accepte aussi un projet au Polygone Nord de Perpignan, dans le quartier du Haut-Vernet. Un « Intermarché », une boulangerie standard « le pain du jour » et un système de vente au volant « drive » sont programmés.

Partager

Icona de pantalla completa