Langue

L’industrie Roca, spécialiste catalan de la salle de bains, prépare une décennie 2020 fortement mondialisée. Sa direction a révélé le 27 juin un investissement productif de 337 millions en 2018 et 2019. Cette injection concerne les usines du groupe, parmi les leaders mondiaux du mobilier de salle de bain, du spa, des urinoirs, des appliques, des cabines de douche et de la robinetterie. Roca, ami de la porcelaine et de la céramique, veut conquérir des parts sur le marché mondial. Cette entreprise familiale s’est assuré 1,775 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et a engrangé un bénéfice net de 95 millions.

Roca fait sa publicité dans les toilettes

Depuis sa fondation en 1917 à Gavà, dans la province de Barcelone, Roca est devenu un mastodonte industriel. Sa meilleure publicité est son logo, inscrit sur les cuvettes et chasses de toilettes présentes dans les foyers de Catalogne ou de France. Cette industrie a débuté par la fabrication de radiateurs avant d’aborder les baignoires en 1929. Elle a évolué au gré du temps en développant une large gamme, fabriquée en Catalogne. Son ouverture à l’international a permis, dès la décennie 1990, d’atteindre le Pays Catalan de France. Ses bureaux sont actuellement installés en Chine, au Royaume Uni, en Allemagne, Italie, France et au Maroc, en Argentine et au Brésil.

Partager

Icona de pantalla completa