Langue

D’après le spécialiste du traitement de données sur le marché immobilier résidentiel Yanport, les villes françaises à forte possibilité de baisse des prix sont Bordeaux (41%), Rouen (35%) et Perpignan (34%), puis Amiens et Saint-Denis. Cet expert a communiqué le 18 novembre une étude de probabilité d’évolution des prix de l’immobilier sur la période décembre-2020-mai 2021 dans les villes françaises de plus de 100 000 habitants. En analysant les annonces immobilières publiées sur les principaux sites français, il apparaît que la capitale du Roussillon, dans le contexte des effets du Covid-19 sur le prix de l’immobilier, va voir ses prix reculer. Selon Yanport, cette probabilité est “importante”.

Partager