Langue
La Clau
Les jeunes UMP revendiquent la « révolution », ce samedi en Roussillon
Langue

Les jeunes supporters de Nicolas Sarkozy piochent les mots à droite et à gauche pour asseoir leur message, sur l’exemple de la première « Fête des Jeunes révolutionnaires » qu’ils organisent ce samedi en Pays Catalan. Cette initiative, « dans la droite ligne de la rupture », comprend un repas au restaurant Le Clos des Lys de Perpignan, une rencontre avec les députés nord-catalans et plusieurs visites d’entreprises, en présence du porte-parole national de l’UMP Frédéric Lefebvre. D’après le contenu d’un communiqué en date de vendredi, cet événement permet surtout de distiller un lexique hybride, emprunté à d’autres camps, d’un « Nous sommes des révolutionnaires ! » imputable à Olivier Besancenot à un « Pays réel » créé avant-guerre par l’idéologue d’extrême-droite Charles Maurras. Le jonglage des « Jeunes Pops », menés par Fabrice Rallo, relaie ainsi le plan marketing parisien du parti, qui comprend aussi une subtile « révolution réaliste » menée par une « génération de bâtisseurs », rangée comme un seul homme derrière Nicolas Sarkozy, à l’opposé du congrès du PS « Qui se déchirera au Champagne à Reims ».

Partager

Icona de pantalla completa