Langue

Le bilan de la principale période de la saison touristique estivale est bon dans la province de Girona, dont la Fédération de l’Hôtellerie a communiqué le 30 août des chiffres éloquents. Les hôtels de la région ont connu un taux de fréquentation de 70 % au mois d’août, dont 95 % sur la Costa Brava, un pourcentage supérieur aux espoirs formulés au printemps par les professionnels. Mais la réservation de chambres s’est avérée plus modeste dans l’intérieur des terres, notamment à Girona-Ville, où le taux a représenté 65 %, ou dans la région montagneuse de la Garrotxa, autour de la ville d’Olot, à 55 %, pour seulement 50 % à Ripoll. Dans tous les secteurs, la première quinzaine du mois a été la plus généreuse et les séjours ont comporté une moyenne de trois à quatre jours par personne.

75 % à Lloret de Mar et Blanes pour septembre

La fédération des hôteliers de la région de Girona, rappelant que les résultats du mois d’août sont comparables à ceux de juillet, annonce un mois de septembre comportant jusqu’à 75 % de fréquentation dans les établissements de la « Selva marítima ». Ce secteur, qui comprend les villes de Lloret de Mar, Tossa de Mar et Blanes, devrait figurer au premier chef des destinations hôtelières de la province, tandis que le reste de la Costa Brava, notamment le Nord, autour de Roses, s’assurera un niveau de 70 %, la ville de Girona fermant la marche, à 55 %. La présence des touristes dans les hôtels sera de deux ou trois jours, selon une tendance habituelle, pour un prix moyen de 85 à 90 euros par personne, petit-déjeuner inclus. La fédération table sur des couples de 35 à 55 ans, principalement étrangers, majoritairement français et anglais, mais aussi barcelonais.

Partager