Langue

Suite à une pré-annonce effectuée le 26 juin, l’Espagne a confirmé lundi 9 juillet l’augmentation de la TVA courant 2013 ainsi qu’une augmentation du temps de travail des fonctionnaires. Cette information a été dévoilée par le ministre du Budget et des Administrations Publiques, Cristóbal Montoro, selon lequel « si la TVA était payée par ceux qui doivent la payer, il n’y aurait pas lieu de l’augmenter autant ». En conséquence, le prix de certains produits de consommation courante bénéficiant des taux réduits de 4 % et 5 % sera ainsi aligné sur le taux général de 18 %. Cette mesure, recommandée lors du dernier Conseil européen, doit réduire l’économie parallèle espagnole, car la tradition de la formule « avec ou sans TVA » est un « sport national dans n’importe quel coin d’Espagne », d’après l’aveu explicite de M. Montoro. Selon lui, ce dispositif, sans calendrier officiellement défini, répondra à la faible pression fiscale espagnole, « la plus basse du monde développé ». En outre, les fonctionnaires de l’Etat verront leur volume horaire hebdomadaire allongé, dans l’objectif ouvertement affiché par le gouvernement d’approcher les critères du secteur privé. Le ministre, qui souhaite « assimiler de nombreux élements issus du statut des salariés du secteur privé », prévoit d’introduire la notion de compétitivité dans la fonction publique, dont les concours d’accès sont « une méthode de sélection qui permet de placer les meilleurs dans les services publics, et non pas d’obtenir un emploi sécurisé ».

Partager

Icona de pantalla completa