Langue

Les chiffres de défaillance des entreprises pour l’année 2009, dont la publication ne résorbe en rien la morosité, sont négatifs dans tous les cas de figure en Pays Catalan. Le Tribunal de Commerce de Perpignan, comptabilisant, dans ses statistiques, autant les entreprises classiques que les activités développées par les autoentrepreneurs, met en évidence 331 défaillances au premier semestre 2009, dans une tendance qui s’est poursuivie jusqu’à la fin de l’année. Cette augmentation, proche de 40% par rapport à 2008, devrait être confirmée sous peu, alors qu’interviennent des données d’ordre global, portant sur le territoire régional et la France dans son ensemble. En ce sens, les dernières « Etudes Altares sur les Défaillances en France », dont les généralités ont été publiées mardi 19 janvier, signalent une « dégradation » en continu pour les 12 mois de 2009, illustrée dans la région Languedoc-Roussillon par une hausse des « procédures collectives » de 12 % pour 3235 jugements, alors que la région parisienne contient la chute de ses entreprise en affichant un plus honorable 8 %. La première année pleine concernée par la crise devrait se solder par une perte de quelque 600 entreprises dans les Pyrénées-Orientales, à mettre en balance avec un nombre total de 22.000 activités présentes sur le territoire.

Partager