Langue
La Clau
Les entrepreneurs catalans exigent la gestion de l’aéroport de Barcelone
Langue

Dans l’autre vif débat qui agite la Catalogne du Sud pour son futur économique, en dehors du rapport financier entre l’Etat espagnol et le gouvernement catalan, la très puissante Chambre de commerce de Barcelone souhaite peser de tout son poids. Son président Miquel Valls a en effet averti les autorités espagnoles, ce dimanche dans une intervention radio sur Catalunya informació : si le gouvernement catalan, pas plus que la mairie de Barcelone, ni la Chambre de Commerce de Barcelone, n’étaient associés majoritairement à la gestion de l’aéroport du Prat, proche de Barcelone, et de son nouveau terminal ultramoderne, les entrepreneurs catalans donneraient une réponse « sérieuse et contondante » au gouvernement de José Luis Rodríguez Zapatero. Sachant le poids du patronat catalan dans l’économie du territoire, mais plus largement au sein de l’économie espagnole, cet avertissement sonne comme un ultimatum au gouvernement socialiste madrilène, mais surtout à son allié socialiste José Montilla, chef du gouvernement catalan, attaqué de toute part, dans l’actuel contexte de crise, pour sa gestion des dossiers majeurs à Barcelone.

Partager