Langue
La Clau
Les catamarans Catana misent sur 2010, après un recul de 26% depuis 2008
Langue

Après une période tourmentée, le groupe français Poncin Yachts, dont la branche consacrée aux catamarans de luxe, Catana, est installée en Pays Catalan, devrait connaître une année 2010 plus sereine, après une année 2009 incertaine. Dans un marché mondial de la plaisance en baisse de plus de 50%, le constructeur naval affiche pour 2008/2009 une décroissance organique militée à 26%, pour un chiffre d’affaires de 29 millions d’euros au crédit de son activité bateaux. Le site de production de Canet, en plaine du Roussillon, profite ainsi de la stratégie du groupe, orientée vers l′exploitation des niches haut de gamme, telles les produits Catana. Avec en ligne de mire le lancement de son nouveau navire, le Catana 47, Poncin Yachts conjure le mauvais sort, mais les turbulences rencontrées par le secteur de la navigation de luxe devraient persister jusqu’en 2011. Le constructeur, qui a réussi à réduire de 2 millions d’euros une dette qui comportait 12 millions, a engagé dès 2008 un plan de réorganisation industrielle comportant la fermeture d’une usine, mais préservant les chantiers de Canet, où travaillent environ 150 personnes.

Partager