Langue

Le constructeur de bateaux de plaisance Catana, établi à Canet-en-Roussillon, espère créer 150 emplois d’ici 2021, en accord avec une perspective de résultats en hausse. Fort d’un carnet de commandes « inédit », selon un communiqué du 5 mars, Catana group vise cette année un chiffre d’affaires de 52 à 55 millions d’euros. Le spécialiste du catamaran de luxe observe un «doublement de visibilité » pour la période 2018 et 2018, après s’être assuré un chiffre d’affaires en hausse de 26 % en 2017 par rapport à 2016, soit 43 millions d’euros facturés, dont 80% à l’étranger. Le secteur des navires neufs a occasionné 44% de sa croissance, en particulier grâce au nouveau modèle Catana 53 et à la gamme « Bali », adressée au grand public.

Trois sites de production

D’ici le 31 décembre, Catana espère commercialiser jusqu’à 95 navires neufs, en dépit de la rude concurrence du marché des navires multicoque. Ces bonnes nouvelles permettent au groupe de prévoir la création de 60 emplois à Canet, le reste sur ses deux autres sites de production, en Charente-Maritime et en Tunisie. Le site canétois de Catana assure la production de 45% des bateaux.

Partager

Icona de pantalla completa