Langue

Les acheteurs européens vont sauver le marché immobilier de la Costa Brava, selon les conclusions d’une journée de travail rassemblant vendredi 14 mai 350 agents immobiliers de la province de Girona. Ce forum, dont l’invité de marque était George Betz, président de la Fédération internationale des professions immobilières (FIABCI), a également vu la participation de professionnels français et andorrans. Il a permis d’identifier le profil des acquéreurs de biens immobiliers sur l’ensemble de la Catalogne du Sud pour la période 2014-2019. Ces acheteurs, étrangers à hauteur de 30 %, seront britanniques, français et belges par ordre d’importance, les premiers devant effectuer 500.000 transactions, particulièrement sur la Costa Brava et dans la province de Barcelone. Cette estimation, communiquée par George Betz lors de cette journée intitulée « Immoscòpia« , est un espoir pour la profession, car, selon lui 42% des Britanniques envisageant d’acheter un logement à l’étranger mentionnent la Catalogne comme destination possible.

Selon les statistiques du ministère espagnol du Développement, les provinces espagnoles les plus concernées par les achats immobiliers étrangers sont Alicante, Malaga, Tenerife et Girona, généralement résumée à la Costa Brava.