Langue
La Clau
Les avions déviés par le brouillard de Girona n’atterriront plus à Perpignan
Langue

L’aéroport de Girona a enclenché samedi dernier le système « ILS catégorie II / III », qui permet l’atterrissage des avions malgré une visibilité réduite, ce qui permettra d’éviter les déviations qui profitent à l’aéroport de Perpignan, sporadiquement utilisé en second recours. Ce nouveau dispositif, déjà utilisé deux fois sur place, mardi et mercredi, par temps de brouillard épais, permet d’atterrir à moins de 200 mètres linéaires grâce aux signaux radioélectriques émis par des pylônes et plus de 1000 nouvelles balises de forte puissance installées sur la piste. Pas moins de 24 journées ont été comptabilisées en 2008, lors desquelles le brouillard a empêché tout mouvement sur l’aéroport de Girona. Cette technologie, pour un coût de 9,5 millions, accompagne la modernisation de l’aéroport de Girona-Vilobí Onar, par l’optimisation des arrivées et des départs, sur les exemples de l’aéroport du Prats, proche de Barcelone, et celui de Barajas, proche de Madrid, déjà équipés. Selon la direction de l’aéroport, de Girona, 90% des avions qui atterrissent ou qui décollent tu tarmac de Girona sont prêts pour l’usage de ce système.

Partager