Langue

Les tarifs des péages autoroutiers espagnols ont augmenté de 7,5 % ce dimanche 30 juillet, selon une décision du ministère de l’Industrie espagnol. Cette mesure concerne notamment l’autoroute AP-7 qui emprunte les province de Girona, Barcelone et Tarragona. Suite à l’augmentation de la TVA espagnole, incluse dans les mesures de redressement budgétaire mises en places par l’exécutif du premier ministre, Mariano Rajoy, cette hausse sera portée à 10 % à compter du mois de septembre. Cette mesure est à même de renforcer le mécontentement populaire et gouvernemental en Catalogne, où l’ensemble des autoroutes est payant, au contraire de nombreuses régions d’Espagne. Contre cette inégalité, un mouvement intitulé “#novullpagar”, lancé au printemps 2012, a provoqué 60.000 absences de paiements de droits de péage sur les différentes axes autoroutiers du territoire. Cette forme de désobéissance participe d’un mouvement de protestation que le gouvernement catalan, sans pouvoir s’y associer, ne désapprouve pas. Le 28 juillet, sa vice-présidente, Joana Ortega, estimait depuis Barcelone que cette hausse “s’oppose aux besoins de la Catalogne ». Tout en regrettant de n’avoir reçu aucune information préalable au sujet de cette augmentation, Mme Ortega a jugé que le Partido Popular, au pouvoir au sommet de l’Etat, ne semble pas “conscient de la situation économique » vécue en Catalogne, où la rigueur envers les dépenses publiques a été imposée un an avant le plan général développé par Madrid.

Partager

Icona de pantalla completa