Langue

La plus célèbre des marques de pastis provençal, « Ricard », prévoit de localiser une partie de ses activités au sein de l’usine Cusenier, située à Thuir. Là, dans la région des Aspres, le site connu pour la fabrication d’apéritifs Byrrh devrait damer le pion au lieu de production Ricard implanté à Bessan, proche de Béziers. L’entreprise d’origine marseillaise a lancé en 1932 le pastis tel que le connaît le grand public. Mais sa nouvelle formule, mise sur le marché lundi 26 mars, semble devoir s’accompagner de remaniements en matière de stratégies de production. Ainsi, les arômes de ce « Ricard Plantes fraîches » seront fabriqués à Thuir, sur une base de fenouil blanc cultivée sur le plateau de Valensol, en Haute-Provence. Quant à elle, l’usine de Bessan fermera ses portes dès cet été. Le produit en soi sera cependant embouteillé dans la ville de Vendeville, située dans le département du Nord. En Pays Catalan, la maison mère, Pernod-Ricard, fabrique déjà les apéritifs Dubonnet, Ambassadeur et Cinzano.

Partager

Icona de pantalla completa