Langue

Le rapport de Pôle emploi intitulé « Statistiques, études et évaluations », publié le 8 août, n’est guère flatteur pour la Métropole Perpignan Méditerranée, présidée par le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol. Ce document, qui fixe la réalité en juin 2019, révèle un nombre de 12174 offres d’emploi collectées par les services de l’Etat, incarnés justement par Pôle emploi. Ce nombre représente un recul de 5,7% en un an, alors que la région administrative « Occitanie » affiche une progression de 1,1% sur la même période.

Des chiffres cruels face à l’agitation des collectivités territoriales

Au delà des opérations de marketing politique visant à ériger les collectivités territoriales en moteurs de créativité, les chiffres sont cruels, car l’effervescence réelle appartient à Toulouse et son aire d’influence directe, tandis que Perpignan recule, en dépit des effets médiatiques soulignant les initiatives. L’intégralité des éléments statistiques illustrant la mauvaise dynamique économique du Pays Catalan est à consulter sur ce document.

Partager

Icona de pantalla completa