Langue

La branche publicitaire du géant américain Google a choisi une entreprise fondée en 2009 à Paris puis déménagée en 2012 à Saint-Cyprien, en plaine du Roussillon, pour relayer son offre en territoire français et dans certains pays européens. Cette société, Firebots a reçu le 6 mai l’agrément de Google AdSense, système de diffusion de messages publicitaires mis en place en 2003. L’entreprise du Roussillon, associée au cluster technologique territorial « 66 Valley« , entre ainsi dans le club très privé de 8 sociétés dans le monde, habilitées à développer des synergies technologiques et commerciales avec le mastodonte californien, dont le siège européen est situé en Irlande. Par le biais de son Président Directeur Général, Pierre Bouchard, Firebots, spécialisé dans l’amélioration des performances d’AdSense sur les sites Internet à forte audience, pour augmenter les revenus des éditeurs, entretient un dialogue avec Google depuis décembre 2012.

Adsense, la publicité contextuelle

Le système AdSense, « Ads » étant l’abrégé de « publicité » en anglo-américain, est notamment inséré sur les pages de La Clau. Il permet l’affichage de messages publicitaires selon le lieu de résidence et les affinités personnelles des internautes. Selon ce principe, un article lu depuis Perpignan, Barcelone, Paris ou Casablanca, n’affiche pas les mêmes incitations commerciales. Celles-ci deviennent plus concernantes pour les lecteurs, à l’inverse des publicités figées de la presse papier, souvent peu exportables ou victimes d’un ciblage impropre.

Partager