Langue

Le congrès mondial du téléphone portable Mobile World Congress de Barcelone, organisé du 25 au 28 février, sera celui de tous les records en matière de fréquentation professionnelle. Cet évènement crucial, qui se déroulera sur le thème « La vie connectée », attend 70.000 participants dont une majorité de cadres supérieurs, en provenance de 200 pays. Les organisateurs prévoient 1500 entreprises, pour un espace de 94.000 m2 doté de 49 secteurs de restauration et 270 relais WiFi. La consommation électrique du site d’accueil, Fira de Barcelona, à l’Hospitalet de Llobregat, sera réduite de 31 % par rapport à 2012, grâce à l’installation de 18.000 panneaux photovoltaïques. La précédente édition a occasionné des retombées de 301 millions d’euros dans la capitale catalane et induit la création de 6485 emplois, mais les résultats de 2013 devraient être nettement supérieurs, car 25.000 chambres d’hôtel ont déjà été réservées, contre 20.000 l’an dernier.

L’industrie de la mobilité, pour sortir de la crise

Dans son gigantisme, le Mobile World Congress (MWC) comportera 40 conférences sur l’avenir de la planète portable, organisées dans cinq auditoriums. Le grand enjeu sera la « ville connectée », concept généralisable à l’ensemble de la planète, selon lequel les nouvelles technologies peuvent assumer voire relancer l’intégralité de l’intelligence globale des espaces urbains, des commerces aux taxis, de la sécurité à la santé et aux tâches ordinaires du quotidien. Les organisateurs n’hésite ainsi plus à affirmer que « l’industrie de la mobilité », issue des téléphones mobiles, est l’un des secteurs économiques les plus aptes à éloigner la crise mondiale.

Nokia, Deezer et Foursquare se racontent

Cette édition, qui abordera la technologie “Near Field Communication” permettant l’échange de données et les paiements ordinaires par simple frôlement de téléphones, consacrera un espace spécifique “AppPlanet” aux applications, désormais banalisées. Les stratégies de mobilité des opérateurs, le futur des clouds ou « nuages de données », et l’avenir général de la communication centreront des débats abordant l’ensemble de l’univers numérique. Ces interventions seront confiées aux dirigeants des sociétés Nokia, Ericsson, Dropbox et Vodafone, ou encore Deezer, China Mobile, Foursquare et Nielsen, parmi une liste d’invités très convoitée. Dans une complexité étrangère à un grand public qui en reste le grand destinataire, les secteurs de la santé, de l’automobile, de l’électronique et de la consommation seront visés par le Mobile World Congress.

Partager

Icona de pantalla completa