Langue

Barcelone compte 4718 entreprises engagées dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, selon une étude présentée le 8 février par la mairie. Au total, 63.000 emplois sont concernés, soit 8% de l’ensemble sur la ville, pour un chiffre d’affaires de 3,75 milliards d’euros. L’économie sociale et solidaire n’est pas un phénomène «marginal», défend le permier adjoint au maire Gerard Pisarello, qui préfère évoquer une «alternative économique réelle», loin des «chimères sociales». La maire d’extrême gauche de la capitale catalane, Ada Colau, prévoit de tenir une comptabilité régulière des données relatives à ce secteur, pour mieux le soutenir. Actuellement, 2,8% des entreprises de Barcelone oeuvrent dans ce domaine capable d’«entraîner l’économie conventionnelle», estime G. Pisarello.

Partager