Langue
La Clau
L’école hôtelière de Figueres souhaite être « meilleure que celle de Perpignan »
Langue

La première pierre de la nouvelle école d’Hôtelière de la région de l’Alt Empordà a été posée mardi par le ministre-conseiller de l’Éducation du gouvernement catalan, Ernest Maragall, accompagné du maire de Figueres, Santi Vila, à proximité du Lycée Olivar Gran, au sud-ouest de la ville. Cette nouvelle école, construite prochainement sur 2100 m2, pourra accueillir 180 élèves dès l’année scolaire 2010-2011, tout autant pour une formation initiale en hôtellerie et tourisme que pour la formation professionnelle ou la formation continue. A cette occasion, M. Maragall a évoqué l’éminente vocation transfrontalière de ce futur établissement, aux caractéristiques très modernes, appuyée par sa volonté d’y favoriser l’inscription de nombreux élèves de la Catalogne du Nord. Sa formule a ainsi été, alors qu’il s’adressait à M. Vila : « Des élèves de l’autre côté pourraient venir ici, pour que cette école soit meilleure que celle de Perpignan », ce dernier ajoutant que ce projet, dont le budget global dépasse 3,5 millions, a toute sa place dans l’espace européen, qui offre un potentiel de population supplémentaire.

Partager

Icona de pantalla completa