Langue

Les informations apparues le 10 janvier concernant d’éventuelles menaces sur la ligne aérienne Perpignan-Paris, sans confirmations ni infirmations de l’actuel opérateur, Air France, sont balayées depuis le 28 janvier. En effet, le nouveau catalogue de vols présenté par la compagnie nationale, qui souhaite faire face à la concurrence du bas coût de type Ryanair, contient la destination remise en question. Dans sa nouvelle stratégie, applicable à partir du 31 mars, Air France prévoit d’opérer des vols intérieurs et en Europe, par le regroupement de ses trois compagnies régionales, Airlinair, Brit Air et Regional, sous l’ombrelle désignée par le nom de « HOP! ».

Le tarif du Perpignan-Paris, à définir

Cette nouvelle entité commerciale, qui correspond à une véritable nouvelle compagnie, sera en réalité un géant, qui exploitera un total de 530 vols quotidiens vers 136 destinations, pour un tarif de base de 55 euros l’aller simple, selon un ajustement légèrement supérieur aux prix des transports à bas coût traditionnels. Sur ce principe, la politique tarifaire mise en place au départ de Perpignan reste en suspens, mais des réponses tangibles sont promises à être fournis aux consommateurs via le site Internet Hop.fr, par lequel les réservations doivent être rendues possibles. HOP!, dont les principales bases d’opérations sont situées à Paris et à Lyon, doit répondre à une exigence d’économies de 2 milliards d’euros d’ici 2015 au sein d’Air France.