Langue

15 jours auront suffi pour que le virus de la langue bleue passe en Catalogne Sud, après être passé du Languedoc à la Catalogne Nord entre fin d’août et début septembre. Le Département de l’Agriculture du gouvernement catalan a détecté la présence de cette maladie contagieuse dans une exploitation ovine de la région de Garrotxa, voisine de celle du Vallespir. Selon un communiqué émis hier soir, l’augmentation du nombre de foyer déclarés au Nord des Pyrénées tout comme au Nord du territoire espagnol rendait déjà prévisible l’atteinte de cette maladie sur le cheptel de ruminants de Catalogne. Pour cette raison, le Département avait pris les devants dès le début du mois d’août en vaccinant le bétail bovin, ovin et caprin, réduisant ainsi au maximum les effets du virus et sa reproduction. De la même manière, le 1er septembre a été entreprise la vaccination massive de 40.000 têtes de bétail en pays catalan du Nord, en particulier dans les régions de la Cerdagne et du Capcir. Bien que le Vallespir ne fasse pas partie des zones le plus surveillées, la contagion transmise au Sud y a probablement transité. Auparavant, la maladie avait été observée dans le secteur de Limoux, à 80 km au Nord de Perpignan.

Partager

Icona de pantalla completa