Langue

La commune d’Aitona, proche de Lleida, organise chaque année une opération touristique qui lui permet de combler  d’occuper la saison creuse. Son patrimoine composé d’arbres fruitiers, notamment des pêchers  étendus sur des centaines d’hectares, s’offre à la visite. Les curieux, qui s’y pressent encore plus chaque année, étaient 24 000 en ce début d’année 2022. En accord avec leur tradition culturelle, les publics asiatiques, principalement japonais, sont les plus intéressés, tout comme les Argentins.

Cette initiative dénommée “Fruiturisme”, dont la dixième édition s’est déroulée du 26 février au 20 mars, repose sur des expériences variées, parmi lesquelles figurent des immersions dans les champs de couleur rose, des vols en ballon dirigeable, des dégustations de produits du territoires, des promenades à vélo et même des concerts dans les champs.

Cette célébration des couleurs fruitières en pleine floraison des arbres, au sein d’un patchwork grandeur nature, mobilise aussi les champs de nectarines, d’abricots, de cerises et de figues. Au total, 9 circuits sont proposés par la mairie d’Aitona et l’agence Ara Lleida, spécialisée dans l’attractivité nationale et internationale de la région du Segrià. L’intérêt de cette stratégie ouverte aux familles, aux sportifs et aux amateurs de photo est d’être répercutée avec force sur les réseaux, notamment sur Instagram, car le plaisir des yeux est garanti par les fleurs en abondance. « Fruiturisme », qui repose sur le potentiel arboricole d’une région, serait parfaitement transposable en Roussillon.

Partager