Langue
Le TGV Perpignan-Barcelone encore repoussé à plus tard : 2013 ou 2014
Langue

Un nouveau report du lancement de la ligne TGV Perpignan-Barcelone, déjà repoussée depuis bientôt 20 ans, est à prévoir. Le dossier, au cœur du développement économique du Nord de l’espace catalan transfrontalier, repose sur une seule certitude en Catalogne sous administration française. En effet, la ligne est bien terminée entre Perpignan et Le Perthus, mais la continuité vers Barcelone est un casse-tête, objet de spéculations calendaires variables selon les intérêts et la localisation géographique des décideurs. Dans ce contexte, Une assertion de taille s’est glissée dans une interview de Jean-Paul Alduy au journal Diari de Girona, le 12 juillet. Le sénateur-maire de Perpignan, également président de la Communauté d’Agglomération Perpignan-Méditerranée, y prévoit l’ouverture de la ligne, attendue cette année 2009 après un report, pour 2013 ou 2014, car « C’est l’Espagne qui pose des problèmes », à moins que Girona, « qui bloque tout », n’accélère les travaux, pour une ouverture en 2012. Dans l’immédiat, selon M. Alduy, la possibilité d’un fastidieux tunnel sous Girona est disputée à une déviation de la ville, ou une troisième voie, mais, dans tous les cas, les dates sont repoussées, ce qui rend le sujet « grave et compliqué”.