Langue

Le projet de ligne TGV Barcelone-Toulouse a été relancé ce jeudi dans la seconde ville lors d’une réunion entre les présidents de la région Midi-Pyrénées et de la Catalogne. La jonction entre les deux villes en 1h30, par le Roussillon, est espérée pour 2016 ou 2017, selon une annonce conjointe des deux présidents, exprimée dans l’euphorie électorale de M. Malvy, candidat PS aux régionales en vue de sa reconduction. Cette rencontre a éveillé l’attention sur le tronçon à Grande Vitesse Narbonne-Toulouse, dont M. Malvy souhaite une ouverture de chantier dès 2013. Pour sa part, M. Montilla s’est contenté d’une déclaration de forme au sujet de cette liaison entre la Catalogne et le Languedoc : « Nous avons effectué et continuerons d’effectuer les démarches nécessaires à ouvrir la ligne au plus tôt ». Parallèlement, le président catalan a profité de l’occasion pour solliciter l’appui toulousain à la candidature de Barcelone aux Jeux Olympiques d’hiver de 2022, annoncée le 12 janvier par le maire de la ville, Jordi Hereu. Cette rencontre internationale, organisée dans le cadre des activités de la Communauté de Travail des Pyrénées, a permis également d’avancer sur le dossier de marque « Pyrénées », à cheval sur deux versants de la frontière, en vue de l’organisation du programme « 2011, Année des Pyrénées ».

Partager