Langue

Les taux de chômage territoriaux, au 31 décembre 2014, ont été communiqués le 7 avril par la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (Direccte). Les Pyrénées-Orientales présentent des disparités selon les zones, par rapport au trimestre précédent. Le large périmètre de Perpignan passe ainsi de 15,6 %à 15,7 % et celui de Céret évolue favorablement de 16,4 % à 16,1 %. Un recul se manifeste aussi dans la zone de Prades, qui passe de 12,5 % à 12,2 %. Parmi les secteurs ayant connu la « plus forte augmentation du chômage (+ 1,0 point) » en un an, la Direccte cite la zone d’emploi de Perpignan. La moyenne nationale est à 10 %, le record national de 18 % est à Agde-Pezenas, dans le département de l’Hérault, et la meilleure performance s’affiche avec 4,9% à Houdan, dans les Yvelines.

La courbe cesse de progresser

Le taux de chômage global du Pays Catalan au quatrième trimestre 2014, pareillement délivrée le 7 avril, montre une stagnation à 15,4 %, tandis que la région Languedoc-Roussillon passe de 14,2 % à 14,3 %. La mauvaise situation du marché du travail en Pays Catalan n’est pas résorbée, mais la courbe cesse de monter. Le taux, à 14,5 % fin décembre 2013, avait progressé à 14,6 % en mars 2014, puis 14,7 % en juin et 15,4 % en septembre.

Partager

Icona de pantalla completa