Langue

En marge de fortes difficultés sociales, dans la province de Girona, dont la réalité industrielle et l’esprit d’initiative présentent un contraste saisissant avec des Pyrénées-orientales pourtant mitoyennes, le principe de faire feu de tout bois, qui consacre l’entreprise, se développe. Parmi les exemples récents figure la création de la marque de pommes « Poma de Girona« , désormais leader en Espagne, dont l’essentiel de la production provient des plaines du Sud de la province. Pareillement, le secteur du sapin de Catalogne affiche pour 2012-2013 une progression de 30 % à 40 % à l’exportation. Ces arbres de Noël, destinés à la Catalogne, à l’Espagne, au Portugal, à la France, au Royaume-Uni, mais encore à la Jordanie, à la Croatie et au Maroc, constituent un secteur économique profitant d’une franche politique d’expansion.

Les producteurs de sapins sont eux-mêmes surpris

Selon les Cultivateurs d’Arbres de Noël Associés de Catalogne (CANAC), les ventes augmenteront de 10 % cette année, notamment au travers des marchés français et anglais. La prévision à l’exportation atteint 50 % de l’ensemble produit, dans une reconnaissance inattendue, comme le reconnaissait Albert Ballifa, président de CANAC, le 18 novembre : « Nous sommes nous-mêmes surpris par la qualité de nos produits et la manière que les Européens ont de les apprécier ». Dans les prochaines années, cette production de sapins assurée par 39 producteurs devrait représenter 1 million d’arbres, issus des secteurs géographiques du Montseny, entre Girona et Barcelone, du massif des Guilleries ou encore des régions du Ripollès et de l’Alt Empordà, autour de la ville de Figueres.

Partager

Icona de pantalla completa