Langue
La Clau
Le Roussillon saura-t-il profiter du terminal géant du port de Barcelone ?
Langue

Le 27 septembre 2012 a été inauguré le Barcelona Europe South Terminal (BEST), qui fait de la capitale de la Catalogne le port le plus moderne et le plus puissant de la Méditerranée. Même si perdurent quelques difficultés, les prochaines années devraient être celles de l’augmentation d’activité pour son hinterland dont font partie Perpignan, Figueres, Girona, et de l’augmentation du trafic sur l’axe eurocatalan. Ce nouveau terminal est développé par Tercat, filiale du groupe chinois Hutchison Port Holdings pour une première tranche de 300 millions d’euros sur les 500 prévus. Cette nouvelle infrastructure consacre Barcelone en référence en matière de transport de containers en provenance d’extrême orient et d’Asie, mais aussi de la péninsule arabique et de Turquie, soit 57 % du trafic mondial potentiel. Hutchinson Port Holdings, leader mondial du secteur, a fait de Barcelone son objectif principal et son principal investissement financier dans le monde quant au développement de ce type d’outils, dans le but d’entrer concrètement en concurrence avec les grands ports du nord de l’Europe, dont Rotterdam et Anvers, pour l’entrée de marchandises sur le continent. Doté de la technologie la plus moderne illustrée par 18 grues de déchargement automatisées, Barcelone double a capacité, passant de 2,6 millions à 5,5 millions de conteneurs à l’année. Cette nouvelle zone, étalée sur 100 hectares, dispose d’une ligne de mer de 1500 m, apte à réceptionner la marchandise des plus gros porte-containers du monde… Lire la suite sur le site Opencat.

Partager