Langue
La Clau
Le Roussillon plantera 64 millions de salades en 2016 face à la crise
Langue

Le marché de la salade présente est en crise dans les Pyrénées-Orientales, selon l’aveu formulé le 23 décembre par la préfecture de Perpignan. Alors que la laitue d’hiver est déclarée en crise conjoncturelle depuis le 18 novembre, la campagne 2015 en Pays Catalan induit des prix extrêmement bas, qui entraînent des destructions de récoltes. Le tarif du frais évolue autour de 0,40 euros pour la scarole et 0,20 euros pour la laitue et la quatrième gamme, celle des produits frais prêts à l’emploi, est également touchée. En 2015-2016, le Roussillon plantera 64 millions de pieds de salades, dont 17,5 millions en plein champ, soit 315 hectares, et 46,5 millions sous abris, correspondant à 360 hectares. Ces volumes visiblement gigantesques devront affronter les aléas du calendrier, climatique et social. Car en 2015, la mévente a été provoquée par des températures trop élevées, qui ont «distrait les consommateurs», également dissuadés par les attentats parisiens, qui ont provoqué une «chute de fréquentation dans les magasins et restaurants», soulignent les services del’Etat.

Perpignan, capitale de la salade en avril

Chance ou ironie économique, Perpignan sera l’épicentre de la salade européenne, à l’occasion du salon international des fruits et légumes Medfel, du 26 au 28 avril 2016. Le Palais des expositions accueillera des interventions stratégiques visant à renforcer les ponts entre les deux rives de la Méditerranée. Cet événement majeur, dont l’envergure concerne 43 pays, sera soutenu par la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et le ministère de l’Agriculture.

Partager

Icona de pantalla completa