Langue

Le grand chantier de l’élargissement à 2 X 3 voies de la route européenne E15, traduite sous les latitudes nord-catalanes par l’autoroute française A9 et son prolongement espagnol AP-7, souffre d’un manque de coordination. En effet, la partie sud est officiellement terminée depuis le 23 juin 2012, après quatre ans de travaux entamés en novembre 2008, suivis en mai et juin 2012 d’un goudronnage général. De La Jonquera à Fornells de la Selva, soit de l’extrême nord et l’extrême sud de la province de Girona, la conduite en est devenue plus confortable. Pour les touristes venus de plus au Nord, l’été 2012 présente ainsi une autoroute large entre Lyon et Barcelone, à la seule exception du Roussillon, où la chaussée produit un effet de rétrécissement. Dans ce territoire, le calendrier des aménagements prévoit l’élargissement à 3 voies en juin 2013 à la hauteur de Perpignan, sur 17 km. Cette première échéance précédera l’élargissement entre Perpignan Sud – Le Boulou, fin 2016, puis la réalisation de la portion Le Boulou-Le Perthus, en 2020.

Les autoroutes font la compétitivité économique

Infrastructures majeures au même titre que les ports, les aéroports et le TGV, les axes autoroutiers contribuent à la dynamique des territoires et à l’image d’envergure qu’ils dégagent. A ce titre, c’est encore au sud qu’un autre détail intervient, car la chaussée est désormais portée à 2 X 4 voies à la hauteur du périmètre efficace qui entoure Girona, de la commune de Vilademuls à celle de Fornells de la Selva. La capitale de la province prend ainsi des aires toulousains, bien que la déferlante de camions soit supérieure. Cette compétitivité sera complétée avant fin 2012 par l’ouverture des nouveaux accès autoroutiers « Girona Centre » et « Figueres Nord », ce dernier étant inexistant pour les véhicules remontant du Sud. A Fornells de la Selva, début 2013 sera inauguré un troisième accès sur cette autoroute, nommée « axe stratégique méditerranéen » par les économistes, qui privilégient une lecture liée au transport de marchandises.